Elaborer un scénario utilisateur

FICHE PEDAGOGIQUE ELEVES : Elaboration d’un scénario utilisateur
Voici quelques compléments d’informations pour vous aider à construire le scénario usages
de votre projet.
Attention: bien respecter les consignes et la date limite du travail à rendre
Définition d’un scénario usage :
Le scénario peut être un élément de recherches précédent ou complétant le travail du projet ou bien être seulement un élément de communication véhiculant un récit informant sur l’utilisation d’un objet, son univers, etc.
Ici en début de projet PACT, le scénario permet de raffiner votre objet, de cibler un système ou une échelle d’observations pour délimiter les frontières de votre projet. Il doit être suffisamment précis pour que le lecteur s’identifie avec l’utilisateur fictif de votre scénario.  La précision permet aussi de déterminer les modules technologiques requis pour développer votre projet.
On parle aussi parfois de « Parcours Utilisateur »
Objectifs du scénario:
Vous devez vous servir du scénario usage pour :
Vous « mettre à la place » de l’utilisateur et donc prendre conscience des fonctions ou des caractéristiques qui peuvent manquer de précision pour que votre objet fonctionne comme vous le souhaitez,
faire émerger de nouvelles fonctions ou idées autour de votre objet (l’enrichir), faire émerger des contraintes matérielles en prenant en compte la situation et donc raffiner le type de matériel dont vous aurez besoin (ex: il faut une petite webcam, il faut un capteur
suffisamment gros, il faut que le matériel résiste à des chocs possibles, etc.), mettre en avant les modules technologiques nécessaires à la réalisation dans un second temps permettre ensuite aux experts en Génie Logiciel de bâtir avec vous une architecture
informatique cohérente de votre projet, il sera en fin de PACT un outil pour communiquer sur l’attractivité de votre objet.
Méthode pour élaborer votre scénario usages :
Il faut reprendre le mini-scénario proposé pour votre idée lors de la foire aux experts et le préciser au maximum en plaçant l’utilisateur de votre objet dans son contexte réel avec toutes les actions effectuées entre le «plug in» et le «plug out» avec l’objet.
Il faut définir l’échelle du scénario: un scénario peut être une notice
d’utilisation se réduisant à une seule action d’un utilisateur sur une partie mécanique (comment mettre une montre par exemple) ou décrire l’ensemble d’un service aux relations complexes (description d’un parcours d’usage et d’interactions avec un objet augmenté
compte tenu de ses nouvelles fonctions par exemple).
Ensuite il faut définir l’environnement c’est à dire les acteurs (qui
? la personne qui enfile sa montre ou le patient et les différents membres du personnel soignant) et les objets (quoi ? mains de l’utilisateur et éléments mécaniques de la montre ou matériel utilisé dans la prise en charge du patient et lieux liés à sa prise en charge)
On en déduit les formes interactions dans le temps en sélectionnant les détails pertinents vis-à-vis de ce que l’on souhaite observer (postures et mouvements de la main sur les éléments
mécaniques du bracelet, description de l’utilisation et de la nature des
relations avec un objet technique, etc.).

Exemple de scénario (Les groovinsoles,  PACT 2014-15) : (ce scénario est un peu « romancé » mais ce n’est pas obligatoire. Cela peut aussi être dans le style d’un mode d’emploi précis).

« Chloé a 24 ans, elle aime écouter de la musique et danser. Cependant, elle voudrait être plus créative et composer elle-même un morceau qui lui donnerait envie de bouger. Elle se demande donc si elle pourrait, à l’aide de mouvements simples, créer une musique. Quelques temps après elle découvre un nouveau produit sur le marché, les Groovinsoles, qui semble répondre à ses attentes.

Le principe d’utilisation des Groovinsoles est simple. Ce sont des semelles qui transforment les chaussures de Chloé en instruments de musique. D’une part, sur son Smartphone, Chloé dispose d’une application contenant une banque de sons prédéfinis : application téléchargeable à tout moment et activable par un code fourni au moment de l’achat des Groovinsoles. D’autre part, sur chacune de ses semelles, deux capteurs de pression sont positionnés l’un au niveau du talon l’autre au niveau de la pointe. Juste avant de mettre les semelles dans les chaussures, Chloé les active à l’aide d’un bouton ON (présent sur chaque semelle), pour permettre à son téléphone de se connecter à eux. Chloé va maintenant pouvoir affecter un son à partir de son Smartphone à chacun de ces capteurs: ce son sera joué à travers l’enceinte du téléphone ou une enceinte extérieure à chaque fois qu’une pression sera appliquée au capteur associé (ou aussi via les écouteurs ?). Ce que Chloé préfère, c’est qu’elle peut vraiment construire un morceau. L’application intuitive, sert en effet de looper  (loop=boucle) : une fois que Chloé a trouvé un enchaînement de sons qui lui plaît, elle peut appuyer sur un bouton pour en créer une boucle qui sera dorénavant jouée en permanence. Elle peut ainsi changer les sons associés aux capteurs et recomposer par-dessus cette boucle initiale.

Chloé, lassée de la banque de sons par défaut de l’application, veut s’amuser avec d’autres sons. Cependant elle ne maîtrise pas les logiciels de création sonore. L’application propose une solution à ce problème: un système de partage de données en ligne sera disponible pour que les utilisateurs qui maitrisent les logiciels en question puissent proposer leurs sons en téléchargement libre. Ainsi, Chloé enrichit sa banque de son personnelle. Mais elle peut aussi mettre en ligne les morceaux qu’elle a créés et télécharger ceux d’autres utilisateurs. Devenue familière des Groovinsoles, elle les fait découvrir à ses amis. Elle les aide à démarrer, et dès la première boucle l’application extrait un tempo et propose un métronome pour faciliter la suite de la composition. Ses amis et elles veulent maintenant composer à plusieurs. Pourquoi pas ? Chloé composait seule avec le looper, elle peut maintenant produire de la musique en dansant avec ses amis ».

TRAVAIL A FAIRE

Le module « Scénario Usages » est un préalable obligatoire pour tous les groupes qu’il est essentiel de valider pour pouvoir ensuite développer l’architecture technologique de votre projet et les autres modules SES.